Sucrées / Salées

 

 

Cuisiner, partager le savoir.

Textes : Guy KRENZER avec Caroline FACCIOLI et Marion CHATELAIN

Pour fêter les 60 ans d’excellence de la Maison Lenôtre, le chef Guy Krenzer propose 160 créations salées et sucrées, époustouflantes de créativité.

 

L’univers de la prestigieuse maison Lenôtre est porté depuis 60 ans par les valeurs de son fondateur, Gaston Lenôtre. Passion du métier, goût du travail bien fait, recherche de l’excellence s’expriment à travers les différentes disciplines de la Maison (restauration, traiteur, école) et les saveurs qu’elle infuse dans nos palais. Le chef Guy Krenzer perpétue brillamment cet héritage dans une étreinte, où la modernité du goût embrasse le défi de l’invention. Proposer une cuisine de Haute création, tel est le fil d’Ariane de ce livre. A travers huit « collections » – architecture, pantone, enfance, matière, luxe, love, super nature et bulle – le Chef propose 160 recettes salées et sucrées étonnantes. On y perçoit les silhouettes des beaux métiers de la gastronomie, de la charcuterie à la pâtisserie, en passant par la boulangerie, la cuisine chaude ou la chocolaterie. Huit créations emblématiques ponctuent ce défilé : les bûches Starck, Pierre Frey, Petit H, Le Prince Jardinier et Kenzo rivalisent de créativité avec la bouche de Nathalie Rykiel, l’œil d’Alicia Paz ou encore le Favart de l’Opéra Comique. Autant de rencontres gustatives entre des artistes et un chef d’exception, desquelles surgit une réaction essentielle : l’émotion.

 

 

 

 

 

 

Savoir réaliser son rêve.

Préface de Guillaume Gomez, Chef des cuisines du Palais de l’Elyséee.

Vous avez toujours rêvé de devenir cuisinier ? Vous souhaitez changer de vie, vous reconvertir ou tout simplement vous hisser au même niveau que les pros ? C’est le moment de vous lancer et de passer votre CAP cuisine en candidat libre avec l’aide de Chef Christophe, professeur en lycée hôtelier, et Nathalie Richard-Vitton, fraîchement diplômée. Ce duo professeur-élève vous offre toute son expertise pour vous permettre de décrocher haut la main le précieux sésame.
Vous y trouverez tout le nécessaire pour vous préparer à l’épreuve pratique : présentation détaillée des épreuves pour éviter les mauvaises surprises le jour J, description complète de la boîte à outils du cuisinier, conseils d’organisation avisés, et surtout 45 recettes en pas à pas illustrés pour vous permettre de vous entraîner sur l’ensemble du programme. Elles regroupent les techniques à maîtriser pour réussir à coup sûr votre examen, ainsi que des fiches d’auto-évaluation pour mesurer votre progression au fil des mois.
Et si certains gestes vous posent encore problème, pas de panique ! Les deux acolytes ont pensé à tout et mettent à votre disposition sur un site internet dédié des vidéos explicatives, ainsi que et des fiches de révision pour vous préparer à la partie théorique de l’examen. Alors, à vous de jouer !

– Les entrées : Œuf à la gelée et au jambon, sauce cocktail, Quiche facile aux fruits de mer ou Assortiment de crudités : trois exemples pour acquérir des méthodes de travail indispensables.
Les techniques mises en oeuvre sont nombreuses avec entre autres : concasser et hacher du persil, pocher des oeufs ou encore gratter et laver des moules.

– Les plats : Dos de cabillaud poché, beurre blanc, pommes à l’anglaise, Œufs brouillés, Poulet comme un bourguignon, pommes purée ou enfin Carré d’agneau, purée onctueuse de haricots blancs et béarnaise classique. Grâce à ces recettes réparties en quatre catégories distinctes : poissons, oeufs, volailles et viandes ; validez vos acquis étape par étape, en passant par les préparations préliminaires, les appareils, fonds, sauces et les cuissons.

– Les desserts : Même si vous avez opté pour le CAP cuisine et non pâtisserie, le dessert est une étape à ne pas négliger lorsque vous vous entraînerez ! Utiliser une poche à douille et glacer au fondant n’auront plus aucun secret pour vous. Bavarois au café, Brioches parisiennes et Riz au lait onctueux sont au programme. Si vous ne devez acheter qu’un livre pour atteindre votre objectif et obtenir votre CAP cuisine, c’est celui-ci !

 

 

 

 

 

Savoir mieux comprendre les matières et les manières en cuisine.

Préface de Régis Macron.

Hélène Binet, Julien Garnier et Christophe Lavelle mettent la science culinaire à notre portée.

55 recettes décryptées. Dont 11 recettes de grands chefs. Toutes sont accompagnées d’une suggestion d’ accord mets et vins.

Œufs, légumes, légumineuses, féculents, volailles, viandes, poissons, fromages, fruits,  pâtisserie, pains,  brioches et viennoiseries ne devraient plus avoir de secret pour vous. Chaque produit ou famille d’aliments est présentée de manière complète : comment c’est cuisiné, quelle en est la symbolique, pourquoi en manger, conseils du maître d’hôtel et quelques infos pour aller plus loin. Cette introduction est accompagnée de quatre recettes, d’un portrait de chef, et d’une approche scientifique par recette. Tout au long de l’ouvrage, les chefs nous gratifient de conseils sur la transformation des produits ainsi que d’une création : leur propre interprétation des produits vedettes.

Les recettes :

Des classiques très accessibles ou des propositions savantes non moins simples de chefs.

Les chefs :

Bocuse d’or comme Thibaut Ruggieri, Meilleur ouvrier de France comme Virginie Basselot ou Frédéric Lalos, Top chef comme Pierre Sang Boyer.

 

 

 

 

Savoir innover.

Faciles à réaliser, revisités, tendance et rafraîchissants, ces tacos déclinés sous toutes leurs formes invitent au voyage.

Des recettes classiques incontournables- royal chicken tacos, tacos au chili con carne, tacos al pastor-aux déclinaisons carnées, veggies ou même sucrées, ces tacos à dévorer avec les doigts et sans modération sont les alliés de tous les repas, apéros et même goûters!

Autant de tacos multicolores et savoureux qu’on adore adorer, pour des repas aux influences mexicaines, sains et colorés, et toujours stylés!

 

 

 

 

 

Couv FramboiseSavoir décliner la framboise

Premier opus de la toute nouvelle collection « Atelier Adam » : Framboise paraît enfin.

Au fil de reportages sur le terrain, Christophe Adam, célèbre chef-pâtissier, partage avec d’autres experts sa passion gourmande : Jean-Yves Bordier, maître beurrier ; Philippe Nantois, producteur de framboises;

Alain Duquesne, créateur de cocktails ; Bertrand Larcher, crêpier autrement. Fruit de ses rencontres, ce bel objet propose également des recettes savoureuses : entremets, pâtisseries, boissons, cocktails, salades…

Quarante-cinq recettes toutes fraîches, 45 recettes, simples ou sophistiquées, salées ou sucrées d’après Christophe Adam. Du frais et du bon, 100% naturel

 

 

 

 

CouvertureIopchef

 

 

Savoir cuisiner comme un Top Chef.

Pour la première fois dans l’histoire de Top Chef, les candidats se sont affrontés brigade contre brigade, chacune menée par un grand chef.
Plus que jamais, ils ont dû se surpasser pour donner le meilleur d’eux-mêmes.Retrouvez dans cet ouvrage une cinquantaine de recettes issues de l’émission avec, en bonus, des recettes d »Hélène Darroze, de Philippe Etchebest, de Michel Sarran et de Jean François Piège.

 

 

 

 

 

Nutrition / Santé

 

 

 

Belle-dans-mon-aietteMangez et souriez, vous êtes envié(e) !

Grâce aux études scientifiques, nous savons aujourd’hui que l’alimentation a des répercussions sur la beauté. Tout comme, d’ailleurs, le bien-être et l’humour.
Dans cet ouvrage illustré d’irrésistibles dessins de Fabienne Legrand, le Dr Olivier Courtin-Clarins vous propose d’adopter des habitudes alimentaires qui embellissent la peau, en d’autres termes, qui « donnent la pêche » !

Cette beautyfood attitude n’est pas une méthode miracle, encore moins un régime, mais un art de vivre prônant une nourriture saine qui vous assurera un teint de rêve et le sourire qui va avec.
Riche d’une multitude de recommandations et d’astuces pour une nutrition apportant bien-être et beauté, de recettes délicieuses, simples et rapides à réaliser, comme le tartare vegan aux noix, le risotto de quinoa, le smoothie au guarana et même une délicieuse (et healthy) mousse au chocolat, ce livre original et précieux vous aidera à apprendre les bons réflexes culinaires au quotidien pour réconcilier plaisir et santé et préserver au mieux votre capital beauté.
Régalez-vous enfin sans culpabiliser, et souriez, vous êtes envié(e) !

En achetant ce livre, vous contribuez à financer la recherche contre les maladies articulaires via un don à la fondation Arthritis.

 

 

 

LES-BONS-BOLS-DE-GRAINES-FR-2D-586x800Connaître la tendance de l’année 2017 et savoir la cuisiner.

« C’est ça qui est formidable avec les céréales : on peut innover à l’envi, ou simplement proposer des plats réconfortats qui deviendront des classiques de tous les jours. » Nikki Williamson. Bols de porridge, bols de Bouddha, Bo Bun ou smoothies bols, la « bowl food » est partout. Le plaisir de manger dans un bol s’est popularisé, plus particulièrement pour les adeptes de la cuisine saine qui n’ont jamais cessé de mettre les graines à l’honneur pour leurs évidentes propriétés nutritives.

Lles graines reviennent sur le devant de la scène culinaire. Partout dans le monde, les restaurants mettent à l’honneur les céréales à travers des plats surprenants composés de quinoa, d’avoine, de seigle, de chia, d’épeautre, de sarrasin, d’orge, d’amarante, de riz noir ou de millet. Les Bons Bols de graines propose 90 recettes saines et généreuses, à déguster à tout moment de la journée. Elles associent des graines à des fruits frais, des viandes mijotées ou encore des légumes rôtis. Destiné à des cuisiniers amateurs, ce livre propose des idées de repas faciles à réaliser et originales.

 

 

 

 

Couv-Super-natureSavoir cuisiner nature pour tous les moments de la journée.

 

« Dans ma cuisine de 6 m2, munie d’un bon couteau et d’une planche, je fais confiance à mon imagination et prépare en un temps limité des repas pour 2, 4, 6 ou toute une bande ! Des fruits et légumes de saison, des céréales, des légumineuses, des herbes fraîches et des épices, il ne m’en faut pas plus pour réaliser des plats équilibrés, originaux et savoureux. Mes recettes sont majoritairement végétariennes, mais pas seulement, car je cuisine aussi de la viande et du poisson pour ma famille et mes amis. Ce livre est fait pour tous les moments de la journée et de la semaine. Comment remplir intelligemment vos placards et votre réfrigérateur, organiser votre plan de travail pour faire pétiller vos assiettes ? Voici ma réponse en 100 recettes. »

 

 

 

 

KaiZenSavoir cuisiner les légumineuses, les céréales, le tofu et améliorer son alimentation en douceur.

Une micronutritionniste propose des recettes kaizen (du japonais « amélioration continue »).  Il s’agit d’une démarche douce qui s’oppose aux changements radicaux. Appliqué à la micronutrition, ce principe permet d’acquérir de nouveaux réflexes « nutrition-santé » pour changer d’alimentation: arrêter d’acheter par habitude, vider nos placards des ingrédients inutiles pour tirer profit de produits « alliés » et essayer des saveurs inattendues. On nous propose plus de 120 recettes inventives, rassasiantes, délicieuses et riches en micronutriments. Du houmous, des sablés aux noixet aux tomates confites, du caviar de lentilles beluga à la grenade et à la coriandre, des pâtes à la sauce arrabiata , un cheesecake de soja au thé vert matcha et au citron. Que de bonnes choses dans tous les sens.

 

 

 

 

E3319S_ZERO_allergenes_Couv@1.inddSavoir cuisiner sans œufs, sans gluten, sans lactose, sans sucres raffinés.

 

Après Zéro gluten, Jeanne vous livre de nouvelles recettes alternatives pour ceux qui, comme elle, souffrent d’allergies alimentaires ou ceux qui souhaitent tout simplement échapper aux produits industriels et prendre soin de leur alimentation. Sans gluten, sans lactose, sans sucres raffinés ou sans œufs, Jeanne contourne les interdits et vous propose plus de 80 recettes ludiques et savoureuses, incontournables du frigo, du placard et du fast-food. Pain, fish and chips, crackers, pâtes de courgettes, tacos de légumes, raviolis, ketchup, mayonnaise sans œufs, beurre magique, choco sans cacao, sundae minute, flan-bis et bien d’autres ! Grâce à ce livre, cuisiner sans allergènes sans se priver des bonnes choses, c’est possible : 0% allergies, 100% plaisir !

 

 

 

 

 

 

Mise en page 1Savoir cuisiner anticancer.

L’alimentation est responsable de 20 % des cancers. Et pas seulement des cancers digestifs, mais tout autant des cancers du sein, de la prostate et bien d’autres. Un cancer sur cinq est dû à ce que nous mangeons, à la façon dont nous choisissons nos aliments et dont nous les préparons.

60 produits sélectionnés pour leurs propriétés anti-cancer démontrées par les données scientifiques actuelles. Ils sont classés par saison et assortis de données historiques, nutritionnelles  et gustatives.

120 recettes savoureuses, bonnes pour la santé, faciles, rapides et pas onéreuses. Elles sont assorties d’une valeur calorique par portion.  

Prévenir le cancer reste un immense défi. En France, un homme sur deux, une femme sur trois sont ou seront touchés par le cancer durant leur vie. Le cancer est devenu la première cause de mortalité dans notre pays comme dans le monde. Malgré tous les incroyables progrès réalisés ces dernières années, le cancer reste encore un grand domaine à explorer.

Pour essayer de réduire notre risque de cancer la règle est très simple, adopter un mode de vie sain :

ne pas fumer, faire de l’exercice physique régulièrement, faire les vaccins préventifs des maladies à l’origine de certains cancers, éviter l’exposition au soleil.

L’alimentation est responsable de 20 % des cancers. Et pas seulement des cancers digestifs, mais tout autant des cancers du sein, de la prostate et bien d’autres. Un cancer sur cinq est dû à ce que nous mangeons, à la façon dont nous choisissons nos aliments et dont nous les préparons.

Dans cet ouvrage, le professeur Khayat et sa fille Cécile préconisent une cuisine plaisir-santé!

Ils ont choisi  des aliments intéressants pour notre santé, classés par saison et riches en informations sur leurs propriétés anti cancer, ainsi que la façon dont nous les choisissons ou préparons.

Quelques conseils :

– Diversifier ses modes de cuisson (en papillote, vapeur ou mijotée, rôtie et poêlée légèrement sont les meilleures pour la santé).

– Diversifier son alimentation en suivant les saisons : prendre du jus d’orange tous les jours pourrait augmenter le risque de développement du cancer de la peau. « Les oranges, c’est l’hiver qu’il faut les manger. »

-Réguler son poids.

-Eviter de marquer ses aliments par la flamme, qu’il y ait du « noir » dessus, car ce « noir » est de nature identique à la fumée du tabac et entraîne donc les mêmes risques.

 

On y apprend entre autre que la cuisine au wok et au barbecue est cancérigène. En général,  ils nous recommandent de manger moins de viande, un peu plus de légumes frais, des protéines provenant de légumineuses, et plus généralement des repas moins riches, moins sucrés, moins salés, moins gras.

Ne pas manquer le guide de lecture du livre avant de réaliser les recettes afin de mieux s’équiper, mieux organiser son plan de travail, mieux connaître quelques termes techniques et conseils santé.

Ne pas manquer la conclusion du Professeur Khayat, et le rappel des règles d’or pour réduire le risque de cancer de manière générale, et en cuisine. En tout et pour tout, dans ses conseils comme dans ce livre « peu de viande » : 10 recettes seulement, plus de légumes, de la protéine végétale, des fruits secs, en somme, de la diversité et de la fraîcheur. Des recettes gourmandes d’accompagnements, de boissons, de condiments, de desserts, d’entrées, de friandises, de plats d’œuf, de poisson, de viande ou végétariens, de salades, de sauces, de soupes et potages moins riches, moins sucrés, moins salés, moins gras. Des produits anti cancer comme l‘ananas, l’artichaut, l’açaï,  l’ail ou la baie de goji.

 

 

Ce document a été créé et certifié chez IGS-CP, Charente (16)Savoir guérir de l’anorexie. Des recettes de gourmandises à offrir. Des recettes pour recevoir. Des recettes pour lui.  Des recettes  économiques, gourmandes, rapides, végétariennes, sans gluten, sans lactose. Des recettes de repas cru. De la cuisine maison authentique. Un air de famille.  Comme une ode à la vie, ce livre est un poèmePrix du meilleur livre de cuisine santé et nutrition pour le Canada français Gourmand World Cookbook Awards. Passionnée d’art de la table, de cuisine, de santé, et pourvue d’une facilité pour la création de recettes cette artiste Québécoise tourne la page musicale parce qu’elle a trouvé sa vocation : la cuisine. Atteinte d’un trouble du comportement alimentaire, Marilou Champagne dit de sa  relation  avec la nourriture qu’elle a été malsaine pendant de nombreuses années.  Trois fois par jour est le son de cloche des trois repas quotidiens que l’auteure parvient enfin à prendre pour son plus grand bonheur. Ce livre marque sa guérison complète. Aujourd’hui, son but premier est d’essayer de transformer au mieux la relation que les gens ont avec la nourriture. Elle veut apporter des solutions concrètes et mettre sa créativité au service de tous ceux qui en ont besoin. Si se mettre à table est simple pour la majorité d’entre nous ça ne l’est pas pour tout le monde, en raison du manque de temps, d’argent ou d’inspiration, ou encore de  troubles  dus à  une intolérance, une allergie alimentaire ou à l’obsession de certains par leur poids. Allons donc à la découverte de l’univers singulier de Marilou aux trucs et astuces et recettes personnalisées. Labellisées  à offrir, végé, sans gluten, sans lactose, pour lui,  rapide ou économique,  leurs « sceaux »nous permettent de les cuisiner selon notre panse, notre bourse ou notre humeur du moment. Au menu : brunchs et petits déjeuners, bouchées et collations, lunchs et salades, soupes et potages, poissons et fruits de mer, viandes, pâtes, riz et pizzas, desserts. A boire, des jus et laits végétaux, pancakes, eggs Benedict, burritos, beurre de fruits, crème budwig du docteur Albert vous savez cette crème que vous préparait votre papa au petit-déjeuner qui est en réalité une invention du docteur Catherine Kousmine. Marilou n’hésite pas  à puiser dans le vivier familial en réinterprétant une recette de son père, de sa belle-mère ou de la grand-mère de son mari. Essayez donc la salsa de mangues, tomates et ananas  de la belle-mère, ou encore la tarte au sucre de grand-mère  Gilberte. La carte de Madame Champagne baigne dans une essence cosmopolite. Des graines assaisonnées comme dans l’avion à l’apéritif, des sandwichs pas -de-croûte de  luxe, salades de pâtes, de pommes de terre, de couscous ou de poulet, des bols santé, du  végé pâté, des burgers de quinoa, des dips, du houmous à la betterave, de la mayonnaise de toutes les couleurs, une déclinaison de pestos, de la paella, du crabe, du cevice, des tacos, de la cuisine thaï, des cretons de porc, des muffins aux fruits,  des barres au chocolat, des abricots rôtis, des crackers, des sucettes glacées exclusivement sucrées au miel et au sirop d’érable… Aidée d’un nutritionniste, elle nous garantit une cuisine fraîcheur cent pour cent santé. Des recettes, simples,  diététiques et  gourmandes  qui fleurent bon  le frais. De belles photos nous plonge dans un univers poétique stylé. Les hommages chaleureux en fin d’ouvrage vous rapprocheront d’avantage de Marilou et de son mari Alexandre Champagne, photographe de talent.

 

 

Histoire / Culture

 

 

Pompadour_mickael_CV.inddPartir en voyage et cuisiner Louis XV. Un juste hommage à Mme de Pompadour, la favorite de Louis XV. Mme de Pompadour était loin de ce que l’on appelle le « vieux trumeau », mais plutôt cette belle audacieuse qui fit et défit les cabinets du roi tout en régnant sur son cœur pendant presque 20 ans ! Etait-elle férue de bons petits plats pour plaire à son Bien Aimé ?…Petits déjeuners, déjeuners, goûters ou grand soupers en témoignent…50 recettes faciles sont inspirées par les repas de réception de « La Divine ». On se régalera du velouté de laitue comme du Goûter des Arts et des Lettres avec un chocolat chaud épicé que préparait personnellement le roi en cuisine, à l’Hermitage de Versailles, Choisy-le-Roi (château qui a hélas disparu) ou même au Palais du comte d’Evreux (l’actuel Palais de l’Elysée). Mme de la Motte de la Sainte-Perétue (la mère de Jeanne-Antoinette Poisson) s’entoura de riches protecteurs, dont le financier Lenormant de Tournehem, oncle de son époux Charles-Guillaume Lenormant d’Etioles alors fermier général. Fréquentant les salons de l’époque que l’on appelait « bureaux de l’esprit », elle se forma aux Arts et aux  Lettres. Seulement Jeanne-Antoinette qui était très belle et surtout très intelligente savait tout faire : de la gravure, du théâtre, de la broderie, de la danse, du chant et sûrement de la cuisine. Inscrite dès son plus jeune âge à une institution bourgeoise, c’est tout naturellement qu’elle succomba aux plaisirs de la table. « La Divine ou la Virtuose » comme la surnommait la haute société devint maîtresse en titre de Louis XV en 1745 suite à la disparition de Madame de Châteauroux. Elle obtint du roi le « marquisat de Pompadour » dont le Haras royal situé en Limousin ainsi que le titre de Duchesse de Ménars, un château qu’elle acheta près de Blois. L’ex Madame d’Étioles se rapprocha autant qu’elle le put des cuisiniers de l’époque : Menon, Massaliot… Elle sut innover et régaler le roi ainsi que sa tablée composée d’invités de marques : Voltaire, Diderot, l’Abbé de Bernis, Maupertuis… avec des mets novateurs et toujours plus exquis. En 1753, elle acheta sur l’actuel quartier des Champs Elysées le Palais du comte d’Évreux en s’intéressant plus encore à l’architecture intérieure ou à la porcelaine dure et tendre de Sèvres.  La favorite exerça une grande influence sur les affaires du royaume car Louis XV lui en donna le pouvoir. Lever de rideau ! Michèle Villemur, l’auteure du Beau livre qui vient d’être publié aux éditions du Cherche-Midi : Conversations gourmandes avec Mme de Pompadour vous invite à découvrir en même temps l’histoire de France et la gastronomie. De dessin en gravure, de lithographie en illustration de presse, de photo moderne en portrait d’époque, au fil des recettes, le XVIIIème siècle se découvre dans ses meilleurs atours. Avec les artistes de l’époque, on rêve de croiser Mozart, Boucher, Quentin de la Tour, Nattier… Projetons-nous dans un décor fait de festivités et de réjouissances. Percevez-vous le secret de la plus grande séductrice du siècle des Lumières ?

 

 

CouvertureépureSavoir cuisiner la France et la Chine. Tout comme l’humain, l’aliment est mobile. En même temps, l’un et l’autre sont figés puisque chacun d’entre eux a un port d’attache qui lui est propre. D’où la complexité de leur identité et une similitude troublante des mets et de leur préparation d’une culture à l’autre.

Ici, il est bien question de Chine et de France.   William Chan Tat Chuen  engage  un dialogue entre les gastronomies des  deux pays à travers leurs patrimoines culinaires respectifs avec à l’appui des références historiques et des anecdotes croustillantes (NB : la naissance de la quenelle de poisson à la cantonaise, équivalent chinois de la quenelle de brochet à la Lyonnaise).   A l’honneur, plusieurs emblèmes culinaires « nationaux » et leurs doubles interprétations.

 

 

 

 

Littérature

 

couv quarantaAvec soixante-seize recettes.

Livre de cuisine et analyse approfondie de l’œuvre de Michel Houellebecq, cet essai d’un genre inédit renouvelle la connaissance de l’auteur de Soumission à partir d’une évidence que personne, jusque-là, n’a remarquée : la nourriture occupe chez lui une place centrale. L’étudier met en lumière la complexité, les nuances de ses livres, loin des caricatures médiatiques qu’ils ne cessent de susciter.

Jean-Marc Quaranta explore cette table bien garnie, définit avec rigueur et clarté son rôle romanesque, tout en donnant les recettes qui la composent, mélange de terroir et d’exotisme où l’on trouve aussi bien les poivrons à l’huile, le pot-au-feu ou la tarte aux pommes que le poulet aux écrevisses, les baklavas, le biryani d’agneau… Il nous invite, de toutes les manières possibles, à dévorer les romans de Houellebecq, à entrer dans la bibliothèque en passant par la cuisine, pour devenir les intimes de cette œuvre inépuisable, qui n’a pas fini de nous surprendre.

 

 

 

Solidaire

 

Bocuse-d-or-winners-academy-recettes-solidairesCuisiner solidaire. À chaque livre vendu, 3 euros reversés pour financer de nouveaux micro-entrepreneurs dans le monde.

Les chefs présents dans cet ouvrage ont connu le bonheur de monter sur le podium  du Bocuse d’Or. Ils font désormais partie de la prestigieuse association des Bocuse d’Or  Winners ! Pour autant, ils n’oublient pas leur appartenance à la grande famille des cuisiniers du monde, ceux qui, tous les jours, transforment des aliments venus de la terre et de la mer en plats simples ou élaborés qui nourriront leurs proches ou leurs clients. Ils savent que la tâche est souvent difficile pour nombre d’entre eux dans le monde. Ils se sentent proches d’eux. Ils admirent leur énergie et leur volonté entrepreneuriale. Aussi à travers le microcrédit, ils actionnent une solidarité empreinte d’un grand respect pour tous les producteurs, les cuisiniers de la rue et les restaurateurs de la planète auxquels le système bancaire traditionnel ne prête rien. Ce livre est un hommage à leur travail ; il est aussi un moyen de lever de nouveaux fonds. En l’achetant, vous contribuez à soutenir toujours plus de projets grâce à notre engagement aux côtés de babyloan.org, la première plateforme européenne de microcrédit solidaire. Texte de Catherine Guérin.